15 juin 2009

De la neige en été



Alors que l'été n'est pas encore officiellement là, que la moitié de l'année 2009 n'est pas écoulée, une question obsède la blogosphère (depuis que j'ai appris ce que c'était, j'adore employer ce mot) : l'album de l'année est-il déjà sorti?

Pour Stereogum, la question s'est déjà posée deux fois :
- d'abord pour Animal Collective : Is Merriweather Post Pavilion The Best Album of 2009?
- et plus récemment pour Dirty Projectors : Wait, Is Bitte Orca The Best Album of 2009?

Chez Pitchfork on ne fait pas de plans sur la comète mais les notes sont limpides :
- Animal Collective : 9,6 / 10
- Dirty Projectors : 9,2 / 10

Mais c'est Grizzly Bear qui pourrait bien décrocher la timbale en fin d'année, avec un splendide Veckatimest.

Et moi, qu'est ce que j'en pense?

Il semblerait qu'Animal Collective subisse actuellement un gros retour de baton. Si les défenseurs historiques n'ont pas encore retourné leur veste, d'autres qui criaient au génie hier ont changé de refrain : "imposteurs, trop intello, branleurs" tout y passe. Personnellement, ils ne m'ont jamais déçu. Les 3 concerts que j'ai vu d'eux furent tous de grands moments, de la grande scène du Primavera à la pinède très intimiste de la Villa Noailles à Hyères.



En studio, Animal Collective est un groupe ambitieux, et peuvent laisser quelques auditeurs sur le bord de la route, en deviennent-ils des connards prétentieux? A vous de juger.

Animal Collective - Daily Routine

Le parcours de Dirty Projectors est tout autre. Mené de main de maître par un leader/gourou en la personne de Dave Longstreth (auteur / compositeur / multi instrumentiste / génie), le groupe a connu un nombre incalculable de changement de line-up (des changements pour chaque album, chaque tournée) avant de se stabiliser pour la tournée précédent l'avant dernier album : Rise Above.

Ce groupe fut l'une de mes grandes découverte scénique aux Etats Unis il y a deux ans. Alors qu'ils ouvraient pour... Xiu Xiu (mais j'ai un doute), Dave hurle sur l'ingé son pour son travail médiocre et sur les quelques spectateurs inattentifs et nous sort de grand jeu. Autant habité sur scène qu'un certain Ian Curtis, il est le véritable chef d'orchestre, admiré autant que craint par ses compagnons de scène. Un concert dont personne ne ressort indemne. Si Rise Above m'a quelque peu déçu après 3 concerts fantastiques, je dois avouer que le groupe frappe un grand coup avec ce nouveau disque : Bitte Orca. Plus fluide mais toujours aussi expérimental, Dirty Projectors semblent avoir trouvé leur équilibre.

Dirty Projectors - Useful Chamber

Et Grizzly Bear dans tout ça? Ils vont très bien, merci. Un peu moins exposés que leurs amis pré-cités, ils poursuivent leur petit bonhomme de chemin dans leur coin et nous rappellent régulièrement à leur bon souvenir en livrant de véritables petits chefs d'oeuvres.

De ces trois albums, Veckatimest a ma préférence pour le moment... Après un grand nombre d'écoutes, j'ai l'impression de toujours redécouvrir ce disque, d'entendre de nouvelles subtilités : un travail d'orfèvre.

Grizzly Bear - Two Weeks

6 commentaires:

ceysson yohann a dit…

ouais, ok Pour Animal Collective ! Cet album est génial mais bon, comment dire qu'il est l'album de l'année!?! Sinon Dirty Projectors, je connais pas (encore un groupe à découvrir!). Sinon Grizzly Bear, je suis un peu sceptique quand à leur troisième album. Musicalement c'est une orfèvre, c'est bien vrai mais c'est là où se cache le principal problème; à force de chercher la perfection musicale ils en oublient que ce qui fait qu'une chanson contient de l'émotion c'est aussi la fragilité d'une chanson, le fait que celle-ce ci soit un peu fébrile, fragile. Ici tout est parfait, tout est lisse et la voix du chanteur (sur la plupart des titres) est trop parfaite et on ressent de ce fait une certaine froideur. Dommage.

Boog a dit…

T'es un génie petit, mais il faut absolument que tu écoutes l'album de Cheval Sombre qui, pour faire écho au message précedent, est un peu l'antithèse des recherches tordues de AC et de la quête de la perfection de GB (j'aime beaucoup utiliser les initiales, ça fait classe et ça en jette sur un blog, je trouve. Moi aussi je suis un génie) et touche à l'essentiel avec son minimalisme délicatement psychédélique.

Et rase moi cette barbe, ça fait mauvais genre.

Boog a dit…

Ah ouais, j'oubliais : Pitchfork, ils se touchent, c'est des blaireaux.

Ok, ce message sert à rien, mais au bout du compte ça te fait 3 commentaires pour l'instant, et c'est déjà pas si mal.

la dèche a dit…

D'accord pour dire que Pitchfork est une bande de blaireaux, en revanche l'album de l'année a jusqu'à présent le nom de "It's blitz" et il est signé, pour les amateurs de sigles, pas les YYY.

la dèche a dit…

D'ailleurs c'est vrai que la barbe ça fait mauvais genre.

sxm201209 a dit…

Wholesale NFL Jerseys, Cheap NFL Jerseys From China, Wholesale NFL Jerseys From China, Cheap Jerseys China, Cheap China Jerseys, Ray Rice Jersey, Whoelsale Jerseys China, Wholesale NFL Jerseys China, Cheap Jerseys From China, Cheap NFL Jerseys, Andre Johnson Jersey, Wholesale Jerseys, Cheap NFL Jerseys China, Cheap Jerseys, Ray Lewis Jersey